Bénin: la deuxième session ordinaire du Cnds, clôturée

Le Président du Conseil national du dialogue social, Guillaume Attigbé a clôturé, ce mercredi 07 novembre 2018 à Cotonou, les travaux de la deuxième session ordinaire dudit Conseil. C’est à la faveur d’un point de presse au cours duquel il a fait le bilan des différentes activités menées au cours de cette session sans manquer d’énumérer celles que l’institution déploiera dans les toutes prochaines semaines.

Dans son discours de clôture, le Président du Conseil national du dialogue social, Guillaume Attigbé s’est dit satisfait du sens de responsabilité et du professionnalisme dont ont fait montre ses collègues conseillers dans  le traitement des différents points qui étaient inscrits à l’ordre du jour de ladite session. Il s’agissait de l’atelier de renforcement des capacités des membres titulaires et suppléants du CNDS, des échanges sur le projet de plan stratégique de promotion du dialogue social, de prévention et de gestion des conflits, de l’ossature de note premier rapport annuel sur l’état du dialogue social au Bénin, et des discussions relatives au règlement intérieur des organes décentralisés et/ou déconcentrés du Conseil.

---Publicité---

Au cours ces quatre semaines d’intenses activités, les conseillers ont également effectué une descente à l’intérieur du pays en couvrant huit départements dans le cadre de vulgarisation des textes fondamentaux de l’institution.  Après avoir félicité ses collègues pour ses résultats auxquels ils sont parvenus à l’issue de la session, Guillaume Attigbé va annoncer les activités majeures sur lesquelles son institution se penchera dans les prochaines semaines à venir. Il s’agira, entre autres, de  l’atelier de validation de l’atelier de l’étude sur l’application de la loi N°2001-19 du 21 juillet 2002 portant exercice du droit de grève au Bénin ; de l’assemblée générale ordinaire de l’Internationale Francophone du Dialogue Social et de la participation imminente de certains conseillers à l’Académie sur le dialogue social et les relations professionnelles au Centre International de l’OIT à Turin. «Au total, le CNDS se positionne en principal catalyseur d’un meilleur fonctionnement du dialogue social en République à travers ses actions de conseils, de formation et autres mesures pour instaurer profondément et durablement le dialogue social dans la pratique comme moyen par excellence de prévention et de gestion des conflits en vue de réduire les tensions au Bénin», s’est réjoui Guillaume Attigbé, Président du CNDS.

 

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus