Burkina Faso: 14 propositions des députés en première ligne contre le terrorisme

Les députés du Burkina Faso ont décidé de prendre les taureaux par les cornes en ce qui concerne les problèmes de sécurité dans le pays. Ils ont présenté lundi un plan d’urgence pour la restauration de la sécurité dans le pays, rapporte la BBC.

Ce plan est articulé autour de quatorze recommandations. Les parlementaires proposent l’adoption d’un plan spécial de soutien aux armées, le renforcement des dispositifs de défense et de sécurité ainsi que la réintroduction de la formation militaire pour les jeunes afin de constituer une réserve pour la défense nationale. Les parlementaires ont invité le gouvernement à recruter un contingent spécial dès cette année 2018 pour renforcer les frontières, cibles des groupes armés. Les élus recommandent également la prise en charge des familles de victimes des attaques terroristes.

---Publicité---

Pour participer à l’effort de guerre, les parlementaires ont lancé une mobilisation nationale de fonds. Pour donner l’exemple, chaque élu national va contribuer à hauteur d’un million de FCFA, soit 127 millions pour l’ensemble des députés. Le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé a suggéré la mise en place d’un comité entre le gouvernement et le parlement pour le suivi de ces recommandations.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus