--- Publicité---

Bénin : Marie Elise Gbèdo révèle les violences conjugales sur des femmes ministres

Au Bénin, l’insertion des femmes en politique n’est pas chose facile. Celles qui arrivent à sortir la tête dans ce milieu ne restent pas totalement à l’abri des conséquences néfastes venant mêmes de leurs conjoints. Au cours d’un atelier à Cotonou, l’ancienne ministre Marie Elise Gbèdo a fait des confidences sur la situation difficile que vivent certaines femmes ministres dans leurs foyers.

La présidente de l’Association des femmes juristes du Bénin n’a pas employé la langue de bois à l’occasion de l’atelier organisé en hommage à Rosine Soglo. Partant de ses expériences acquises, Marie Elise Gbèdo a abordé les violences dont certaines femmes ministres font objet .

---Publicité---

A l’en croire, ces dernières sont exposés à de violentes paroles de la part de leurs conjoints qui n’acceptent pas qu’elles puissent rentrer à une heure tardive. « Vous ne pouvez pas imaginer ce que certaines femmes, même ministres, vivent à la maison avec leurs maris. Lorsqu’elles entrent tard à 22 heures (par exemple), on leur « dit va coucher avec ton Président » « , a-t-elle confié à l’assistance.

Selon elle, cette situation découle de la norme sociale installée et qui met une sorte d’embargo sur certaines actions de la femme. Pour Marie Elise Gbèdo, les femmes ont naturellement des difficultés à prendre des initiatives surtout dans le milieu politique à cause de la perception qu’a la société d’elle. Cette perception qui la réduit à un « être de foyer » n’est pas de nature à encourager l’engagement politique chez la femme selon l’ancienne ministre de la justice. « Au Bénin, la représentation sociale de la femme veut que celle-ci soit discrète, conciliatrice », a-t-elle déploré.

Pour franchir cette barrière, il faut être une femme combattante et courageuse. C’est pourquoi dans son intervention elle a rendu un vibrant hommage à la doyenne d’âge de l’Assemblée Nationale. Pour Marie Elise Gbèdo, quelque soit ce qu’on pourrait reprocher à Rosine Soglo, elle est un exemple vivant pour toutes les autres femmes qui aimeraient émerger en politique, un milieu dans lequel les hommes sont rois.

Il faut rappeler que cet atelier a été organisé par l’Association Béninoise de Droit Constitutionnel (Abdc). L’objectif de cette activité qui a connue la participation de plusieurs personnalités politiques, c’est de rendre hommage à Rosine Soglo pour le combat politique qui a été la sienne depuis plusieurs années.

---Publicité---

1 commentaire
  1. ALONOMBA Niguita dit

    Bonsoir madame elise c’est niguita alonomba épouse capo chichi j’ai un petit soucis concernant mon foyer et j’aimerais vous rencontrez pour vous demander un conseil.
    Pour me contactez vous pouvez appelée sur ce numéro.
    97482782 Merci.

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus