Relations ONU – Union africaine : le plaidoyer pour un partenariat plus fort

Face aux défis complexes de la paix et de la sécurité en Afrique, le Conseil de sécurité des Nations Unies appelle aujourd’hui à un partenariat renforcé avec les organisations et autorités africaines.

Selon Sahle-Work Zewde, représentant spécial des Nations Unies auprès de l’Union africaine (UA), les défis dans la région sont tels que ni l’UA, ni les Nations Unies ne peuvent les relever seules. C’est pourquoi un partenariat plus fort entre les deux est si important, fondé sur le respect mutuel et les valeurs partagées, a-t-elle ajouté. Comme l’a noté le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterrez dans son rapport au Conseil de paix et de sécurité de l’UA à Addis Abeba la semaine dernière, l’Union africaine est l’un des plus importants partenaires stratégiques des Nations Unies dans les domaines de la paix, de la sécurité et du développement.

---Publicité---

Les deux organisations ont priorisé le développement d’un partenariat systématique, prévisible et stratégique, a-t-elle estimé. A cet égard, Zwede a évoqué la signature par l’UA et l’ONU du cadre conjoint pour un partenariat renforcé sur la paix et la sécurité en avril dernier, ainsi que du cadre commun pour la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Développement. Depuis lors, le partenariat a été caractérisé par une collaboration plus étroite, des échanges d’informations et des consultations plus réguliers, et une action coordonnée, y compris des visites sur le terrain et des déclarations conjointes, a-t-elle détaillé.

Selon le récent rapport du Secrétaire général, l’ONU et l’UA reconnaissent leur interdépendance et le rôle crucial des organisations sous-régionales, qui sont souvent les premières à détecter les signes avant-coureurs de conflits et sont des partenaires importants dans la promotion du dialogue et de la réconciliation. Elle a également estimé que, bien que la relation entre les deux soit plus forte que jamais, ils doivent travailler encore plus étroitement sur des questions telles que la prévention des conflits afin de réagir rapidement et éviter la confrontation.

L’Organisation des Nations Unies continue d’appuyer le financement des opérations de paix dirigées par l’UA, autorisées par le Conseil de sécurité, mais insiste sur la nécessité de disposer de revenus prévisibles et durables.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus