Bénin: les raisons de la dislocation du groupe parlementaire « LA VOIX DU PEUPLE »

La séance plénière de l’Assemblée Nationale de ce lundi 30 juillet 2018 a connu la constitution d’un nouveau groupe parlementaire. Dénommé  « LE PEUPLE DEBOUT », il est l’oeuvre des députés de la minorité parlementaires démissionnaires du groupe « LA VOIX DU PEUPLE ».

Selon la déclaration de reconstitution de ce groupe, ces députés qui ont lâché leur collègue pour des raisons personnelles, justifient leur nouveau positionnement par l’instabilité qu’a connu le groupe parlementaire « LA VOIX DU PEUPLE » .

---Publicité---

« …comment pourrions-nous passer sous silence l’instabilité qui a caractérisé le groupe parlementaire « LA VOIX DU PEUPLE » depuis sa naissance en mai 2017. Une instabilité due, non seulement aux intérêts personnels et inavoués de certains de ses membres ; lesquels ont pris le pas sur ceux du groupe mais aussi et surtout les assauts répétés du pouvoir du Nouveau Départ ou de la
Rupture qui a toujours rivalisé d’ardeur pour le déstabiliser… »

Pour mettre fin à cette situation qui n’a pas permis au groupe parlementaire « LA VOIX DU PEUPLE » de bien jouer son rôle de veille et de défense du peuple, ils se sont mis ensemble pour créer un autre creuset. Ici, les députés de la minorité se réclament représentants authentiques du peuple prêts pour le combat de la sauvegarde des acquis démocratiques.

« En tout état de cause, le groupe parlementaire « LE PEUPLE DEBOUT » s’engage, en tant que représentants authentiques du Peuple, à demeurer en alerte permanente, avec une vigilance plus que jamais soutenue pour la préservation des acquis démocratiques de la Conférence nationale de février 1990″, ont-ils déclaré.

Par ailleurs, le groupe parlementaire « LE PEUPLE DEBOUT » présidé par le député Nourénou Atchadé se dit ouvert aux autres parlementaires. « Notre groupe parlementaire reste ouvert aux autres collègues qui partagent la même vision que nous pour un Parlement fort et résolument tourné vers le développement du Bénin », concluent-ils.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus