Bénin: jusqu’au 30 aout aux médecins pour choisir entre exercer au privé ou au public

Le gouvernement de la rupture vient de donner un coup de pied dans la fourmilière. Les agents de santé qui se permettent d’exercer simultanément dans le secteur public et le secteur privé ne pourront plus continuer pendant longtemps dans leur besogne. Ainsi en a décidé le conseil des ministres de ce mercredi 25 juillet 2018 qui demande à ces derniers de faire un choix entre les deux.

Selon les conclusions du conseil des ministres lues par le ministre Oswald Ohomeky, cette décision du gouvernement se justifie par un constat amer fait par les autorités sanitaires. En effet, certains agents publics exercent en clientèle privée au mépris de la législation en vigueur. « C’est notamment le cas des hospitaliers ou hospitalo-universitaires qui consacrent peu de temps aux patients des hôpitaux pour lesquels ils sont pourtant rémunérés », a-t-il précisé.

---Publicité---

Pour pallier à cette situation, le gouvernement contraint les concernés à faire un choix. Ainsi, ils ont jusqu’au 30 Août 2018 pour se décider et permettre aux autorités sanitaires de prendre les mesures conséquentes. Mieux, le gouvernement a décidé de suspendre la délivrance des autorisations et de révoquer celles en cours jusqu’à nouvel ordre.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus