« Ne réveillez pas Patrice Talon !»

Dans un pays où le pouvoir du chef de l’État est plus long que le sexe d’un âne, à l’avènement d’un président désireux de réduire sa puissance, même si on ne peut refuser le droit d’opposition aux autres, puisqu’il est de la nature même de la démocratie de se nourrir de compétitions et de rapports de force, cependant, il était et est inutile de lui opposer une résistance politique MALSAINE faite sur fond de haine et d’écarts injustifiés.

Habitués aux querelles et coup sous la ceinture, ces ennemis de la République qui transforment tout en politique, en tirant toujours sur la corde et surfant parfois sur la naïveté populaire, tentent d’accomplir leur unique mission : la destruction de toute action propice développement. Oubliant même que sur le terrain politique, pour un Patrice, fils de TALON qui fait de tout affront, échec, un défi personnel : »je suis un compétiteur-né », leurs agissements ne lui arrachent que, sourire.

---Publicité---

À force de tendre les nerfs à celui qui a décidé de placer le bien-être de son peuple au dessus des bras de fer égoïstes, on ne pourra pas, après, faire un procès au président de la République, chef de l’État, chef du Gouvernement de vouloir exercer pleinement ses pouvoirs. Ce qui est présenté jusqu’ici n’est qu’un échauffement de moteur. C’est TALON, président, qui est en action, puisque Talon, l’homme politique, à ne pas réveiller, n’a pas encore mis le pied sur l’accélérateur. Il a juste secoué et ce, de façon réflexe, la jambe et déjà ça tremble.

N’est-il pas préférable, aux fins de gagner du temps sur les rails du développement de notre nation commune, de permettre aux jeunes d’avoir de l’emploi, de jouer la carte des attentions plutôt que des tensions face à un homme, dont l’histoire politique et les dernières actualités nationales révèlent comme celui à qui on finit par tout donner lorsqu’on tente de tout lui arracher ?

Donnons nous la main pour bâtir ce pays dans la divergence d’idées basée sur le respect mutuel, le respect des principes et règles établis, avec moins de tensions et passions en ayant à cœur le Bénin et rien que le Bénin. À défaut, faites moins de bruits, quand il se réveille…

---Publicité---

4 commentaires
  1. Ken dit

    Belle analyse. Ils comprendront mais tardivement. Le compétiteur née est en action. Bravo mon président, montrez à ces gens là qui vous êtes vraiment. Soutient total

  2. Kedele dit

    la polique du bénin est différent des autres pays. vous avez tous choisir d’être président et heureusement ça a marché pour le président talon. cela ne voudra pas dire de le critiquer tout temps

  3. Ulrich dit

    Belle plume en tout cas. Très succinct

  4. THOMAS dit

    ZERO, ARTICLE NUL ! PARE QU’ON A ELU UN SOIT DISANT COMPETITEUR, ON DOIT LE LAISSER FAIRE TOUT CE QU’IL VEUT ? AVOIR DROIT DE VIE OU DE MORT SUR TOUT LE MONDE ? VOUS AFFABULEZ !

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus