Mali – MINUSMA : la Côte d’Ivoire veut accroître son effectif de la mission

Après l’annonce jeudi du président ivoirien Alassane Ouattara de sa saisie de l’Organisation des Nations unies « pour accroître » l’effectif du contingent ivoirien déployé au Mali au sein de la Mission de l’ONU (MINUSMA), son ministre des Affaires étrangères a confirmé vendredi et donné des détails sur le nombre de soldats supplémentaires à déployer.

Marcel Amon Tanoh, le chef de la diplomatie ivoirienne a annoncé vendredi à l’AFP que la Côte d’Ivoire ambitionne de porter son contingent militaire dans la force de l’ONU au Mali à 600 soldats. Une annonce qui fait suite à un entretien du président ivoirien avec son homologue malien Ibrahim Boubacar Kéita (IBK), présent à Abidjan pour une visite d’Etat de 48 heures.

---Publicité---

Selon bbc, depuis son déploiement, la mission onusienne qui comptait à la date du 22 mars 2017, 10.923 soldats et 1.276 agents de police, a perdu plus de 152 Casques bleus dont « 86 suite à des attaques ». La Côte d’Ivoire a envoyé sa première « unité combattante » de 150 soldats au Mali qui a rejoint la force de l’ONU à Tombouctou (Nord), en 2017.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus