Togo : deux présumés « Gaymen » lynchés et brulés vif

L’affaire dite des Gay-men du nom des cybercriminels prend une tournure plutôt dramatique au Togo. Jeudi deux jeunes hommes soupçonnés d’être des gay-men ont été maltraités, lynchés et brulés vifs par la population à kpogan.

D’informations relayées par les médias locaux, les deux individus auraient tenté d’enlever une dame qui se trouvait dans le jardin de son domicile. Celle-ci a donc commencé à pousser des cris de détresse qui ont alerté les riverains qui seraient venus à sa rescousse immédiatement et ont intercepté les présumés ravisseurs « gay-men » qui étaient à bord d’un véhicule.

---Publicité---

Sans aucune autre forme de procès, les deux bagnards circonstanciels ont été lynchés par leurs geôliers du moment et qui ne leur ont laissé aucune chance. Ils ont simplement subit le supplice du feu. Une vindicte populaire qui dénote du climat de peur dans lequel vivent les togolais.

Contexte de peur redoutable

Depuis la répression par les autorités béninoises du phénomène des « Gay-men », beaucoup d’entre ces cybercriminels béninois, se sont empressés de se réfugier au Togo voisin pour fuir les filets de la police républicaine béninoise.

Cette ruée vers le Togo a créé une psychose dans la capitale togolaise et ses environs où les populations vivent avec la peur au ventre. Elle a donc décidé de dénoncer toutes personnes suspectes de leur entourage aux autorités policières.

Toutefois, il est un fait de traquer les individus de mauvaise foi mais il faut que les autorités de ces deux pays coordonnent leurs forces pour aussi sensibiliser les populations sur le fait qu’il faut laisser les forces de l’ordre faire le travail et non se faire justice soit même.Quelles sont les preuves que ces deux individus étaient réellement des cybercriminels et qu’ils voulaient kidnapper cette dame ?

En tout état de cause, nul n’a le droit de se faire justice et force doit rester à la loi. Ces actes de vindicte populaire sont autant condamnables que les crimes des cybercriminels. Ni l’un ni l’autre ne doit rester impuni. Les auteurs devront être poursuivis par la justice togolaise pour répondre de leur acte.

Que la population togolaise sache raison garder et laisser les autorités faire leur travail.

Rappelons que les événements de vindicte populaire du jeudi se sont déroulés à Kpogan qui est une petite localité du Togo située à environ 15 km à l’est de Lomé. C’est un ancien village de pécheurs et de chasseurs qui est devenu une banlieue de la capitale.

---Publicité---

8 commentaires
  1. Affedjou Senan Gérard dit

    C’est vraiment dommage.

  2. kekenon dit

    Voilà la bêtise humaine. Brûler des humains! Il suffit que quelqu’un crie dans la rue et c est fini. Trump a raison, nous sommes des pays de me***

    1. Ernest dit

      Et là il a bien raison, nous sommes vraiment deux pays de merde.

    2. Azatassou dit

      Trump a aussi raison! La bêtise humaine qui amène à égorger l’autre pour un soit disant fétiche. Dans ces histoires il ne faut pas accuser.

  3. Ernest dit

    Dites moi clairement qui est à la base de ce carnage, si ce n’est pas nos autorités, notre con de police républicaine et vous les médias du diable qui avez semé la panique chez les togolais qui à leur tour ont choisi leur moyen de faire justice à vos ressortissants.
    Vous constituez la honte de notre pays, si vous ne le savez pas.

  4. Cresus dit

    C’est fini il suffit quun pauvre Béninois se retrouve dans pays africain et à moindre geste c’est la sentence de la mort à cause de la. Mauvaise image que les soit disant autorité ont mis en place .voila les conséquence. Qu’es ce qui prouve que cette dame n’a pas juste paniqué quand il a vu ces deux personnes.? Au lieu de bien réfléchir pour mette en place de bonne stratègie on crée du désordre. Vous allez ramasser les pot cassé. Merdé didon

  5. Leo dit

    Oui moi je suis a 5sur5 avec la population de se rendre la justice… Car se sont ces memes disant autorites qui sont la base de tout cela… J’exige encor si un malfaiteur est arreté svp toute la population brulé, et brulé encor tres vif plus que cela…. Merci la population.

  6. Romuald keme dit

    le retour de notre seigneur Jésus Christ est arrivé ,repantéz vous tant qu’il est encore possible

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus