Sénégal : projet de loi de parrainage, les imams appellent Macky Sall à « une discussion directe et sincère »

La Ligue des imams et prédicateurs du Sénégal (Lips) a appelé, mardi, le président sénégalais Macky Sall à « une discussion directe et sincère ». Un appel qui fait suite à la volonté exprimé du chef de l’Etat de faire aboutir un projet de loi de parrainage des candidatures aux élections.

 « Nous pensons que le président de la République qui est responsable de la paix et de la sécurité des Sénégalais doit faire un petit effort pour surseoir à un projet de loi, le temps de discuter avec tout le monde, de susciter un dialogue national et faire de telle sorte que notre pays soit épargné de l’instabilité et du danger », a déclaré l’imam Youssouf Sarr lors de cette conférence.

---Publicité---

Les imams ont aussi tenu à lancer un autre appel aux membres de l’opposition du pays pour que ceux-ci fassent preuve de bonne foi et d’ouverture d’esprit en acceptant de s’assoir autour de la table de négociation.

Selon le site Afrique 7, ledit projet de loi, qui devrait être examiné au parlement jeudi, « prévoit que tout candidat à la présidentielle, aux législatives et aux municipales recueille 1% des électeurs inscrits sur le fichier électoral au moins dans sept régions, soit 65.000 électeurs ». un projet qui n’est pas du goût de l’opposition qui compte bien le faire comprendre en manifestant ce jeudi 19 avril, jour de l’examen du projet, devant les installations du parlement sénégalais.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus