Mali : attaque à Tombouctou contre la Minusma et la force Barkhane

Des  casques bleus de la Minusma et des hommes de l’opération française Barkhane ont été attaqué sur le site aéroportuaire à Tombouctou dans le nord du Mali.

Les assaillants se sont confondus à la masse en utilisant des véhicules dont le premier qui était peint  en couleur des forces armées maliennes, attaqua le camp Barkhane en explosant. Le second véhicule portait la marque UN des Nations unies.

---Publicité---

On dénombre selon la force onusienne, un Casque bleu tué et plusieurs autres blessés lors des échanges de tires. Du côté de la force française, le ministère malien a indiqué que l’attaque avait également fait une « dizaine » de blessés.

Un responsable du gouvernorat de Tombouctou a confié à bbc que « c’est une attaque qu’on n’avait jamais connue ». Une autre source sécuritaire relève que « c’est la première fois qu’il y a eu une attaque de cette envergure contre la Minusma à Tombouctou ».

Depuis 2015, des attaques se sont étendues au centre et à la partie sud du Mali et le phénomène déborde sur les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger. Au Niger, quatre soldats américains et quatre militaires nigériens ont été tués dans une embuscade en octobre 2O17, rappel bbc.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus