Cameroun : l’armée tue 45 membres de Boko Haram pendant le ratissage du Nord

Dans la région de Fotokol, dans l’extrême nord du Cameroun, l’armée annonce procéder à un ratissage de la région. Dans un communiqué publié jeudi, elle affirme avoir tué dans cette opération, 45 combattants présumés de la secte islamiste Boko Haram.

L’opération de ratissage menée par l’armée camerounaise depuis mardi dernier, est la riposte de celle-ci face à une attaque des insurgés de la secte islamiste contre un poste de commandement de la force multinationale mixte de l’Union Africaine (FMM-UA). Cette attaque avait fait 5 morts et 3 blessés dans les rangs des soldats de ladite force.

---Publicité---

Hormis les 45 terroristes tués, l’armée affirme avoir fait des prisonniers et saisi des armes, des munitions et aussi plusieurs véhicules tout terrain au cours de cette opération dite de « ratissage » de la région.

L’extrême nord du Cameroun est confronté depuis plusieurs années à une série d’attaques terroristes perpétrée par les éléments de Boko Haram qui ont envahi des parties du nord du Nigéria, du Tchad et du Niger.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus