Bénin : la Cour Suprême valide l’élection de Charles Toko

Le maire de la commune de Parakou peut désormais s’asseoir confortablement et sans crainte dans son fauteuil.

Le recours formulé par Bio Dramane Tidjani, Alassane Taofick et Issa Latifou pour l’invalidation de l’élection de Charles Toko au poste de maire n’a pas reçu l’onction de la Cour Suprême.

---Publicité---

Après avoir rejeté le dossier une première fois estimant que la requête n’a pas été transmise au maire Charles Toko, ce qui ne respecte pas le  principe contradictoire. Le dossier rejeté pour ce 05 avril a été vidé au grand bonheur de Charles Toko et ses partisans. Après analyse de la requête qui la Cour Suprême en est arrivée à la conclusion que l’élection du maire ne souffre d’une irrégularité vis-à-vis du code électoral. La requête a été donc cassée et le maire conserve son poste.

Pour rappel, Charles Toko avait presque fait un ko en tant que seul candidat en lice à l’assaut du fauteuil communal après la destitution du maire Karimou Souradjou. Il a été élu par 23 voix sur 24 avec un bulletin. Le fait qu’il ait été le seul en lice a surpris plus, car son parti n’avait pas la majorité au sein du communal, mais il a eu le soutien des autres partis qui avaient la possibilité de briser son rêve s’ils le voulaient.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus