Bénin – Grève : altercation entre Kassa Mampo, Noël Chadaré et des policiers

Comme annoncé dans la soirée du lundi 16 avril 2018, les secrétaires généraux de la CSTB et de la Cosi-Bénin étaient au Collège d’enseignement général 1 d’Abomey-Calavi pour animer une assemblée générale extraordinaire avec les enseignants.

Peu après leur arrivée sur les lieux, la Directrice du Collège a fait appel aux policiers pour interdire la tenue de l’assemblée générale. Mais c’était sans compter avec la détermination des deux responsables syndicaux à s’entretenir avec les enseignants grévistes.

---Publicité---

Il a fallu plusieurs minutes de discussions houleuses entre les secrétaires généraux et les éléments de la police républicaine pour que l’assemblée générale puisse se tenir. En effet, face à la détermination des responsables syndicaux, les policiers ont dû rebrousser chemin. L’assemblée générale s’est donc finalement déroulée sans empêchement.

Après plus de quatre heures de discussions, les enseignants, sous la houlette des deux centrales syndicales, ont décidé de la poursuite de la grève. Ils ne comptent pas lâcher tant que les revendications restent insatisfaites.

Il faut rappeler que trois des centrales syndicales conduisant la grève depuis près de quatre mois ont décidé de suspendre la motion de grève. Malgré cette suspension de la motion, les enseignants à la base ont continué la grève en suivant les trois autres centrales.

---Publicité---

2 commentaires
  1. la faus dit

    jusqu’à quand ? nous formons quand même une famille le père de famille ne veut pas laisser tomber, les enfants non plus. que faire ?

  2. la rupture dit

    Ils ne perdent rien à attendre. Ce serait dommage si Talon cédait à la pression. Si jamais l’année est blanchie (ce qui ne serait pas une première au Bénin), ils n’auront pas de salaires jusqu’au mois de juillet et on verra qui est django entre eux et Talon. D’ailleurs, ces deux-là (Chadaré et Mampo), en temps normal ils restent combien d’heures devant les élèves pendant une année scolaire? Il faut que le gouvernement revoie tout ça à partir de la rentrée prochaine.

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus