Bénin – Cybercriminalité : des présumés « gayman » refugiés à Lomé ramenés au bercail par Interpol (Photos)

Comme promis par le Général Nazaire Hounnonkpè, les présumés escrocs de la toile seront désormais poursuivis jusqu’à leur dernier retranchement. Ce jeudi 5 avril 2018, la police togolaise a remis à celle béninoise plus d’une dizaine de ces cybers criminels partis se cacher à Lomé, au Togo.

Après quelques semaines de l’opération « rambo », la police républicaine, dans sa lutte farouche engagée contre la cybercriminalité au Bénin, s’est fait aider par les autorités togolaises pour dénicher les jeunes en quêtes du gain facile, en fuite sur le territoire togolais.

---Publicité---

Des ordinateurs, des téléphones portables, des tablettes, des statuettes…sont, entre autres, les objets retrouvés avec ces jeunes, et remis à la police républicaine. La cérémonie qui s’est déroulée à la Direction Générale de la Police Nationale a permis aux autorités togolaises de livrer ces présumés « gayman » qui seront présentés au procureur de la république.

Rappelons qu’en un mois, l’opération « rambo »  a déjà fait plus de 200 arrestations sur le territoire béninois.

---Publicité---

2 commentaires
  1. Assem dit

    J’apprécie

  2. kokotiko dit

    bonjour mes chers! je veux demander un service urgent à la rédaction: que signifie exactement le nom Gayman? quel est son origine?

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus