--- Publicité---

8e Tic2f -U17 : APJ a inscrit son nom en lettre d’or

L’Académie Poté Joseph APJ a remporté le Tournoi international des centres de formation de Football (Tic2f -2018) en s’imposant aux tirs au but (1-1 Tab: 6-5) contre l’Association Sportive du Plateau d’Abomey (Aspa), ce dimanche 08 avril au stade Charles-de-Gaulle à Porto-Novo. Un match équilibré avec une fin de partie à l’actif d’Aspa, qui malheureusement va manquer de baraka lors de la séance fatidique.

Le public qui a effectué le déplacement de Porto-Novo n’a pas été déçu de la prestation des béninois. Car, sur le podium, on ne retrouve que des centres béninois.

---Publicité---

Lors de la petite finale, Cefes a fait honneur au Bénin en s’offrant aux tirs au but San Pedro de la Côte d’Ivoire. Après l’ouverture du score des ivoiriens à la 26e (Issouf Dosso) suite à une erreur de main de Rosaire Laourou gardien de Cefes, les poulains de Willy Djossa se sont remis à Yétongo Hubert Kindjinou qui a mis le feu au stade avec un coup franc magnifique en toute fin de partie (60e) pour le 1-1.

A cette étape, il fallait la séance des nerfs pour départager les deux centres. Et c’est le moment choisi par Rosaire (fautif sur le but de Cefes et auteur de deux arrêts décisifs au cours du match) de se mettre en évidence et stopper deux tirs ivoiriens. Ce qui a permis au Cefes de finir 3e suite sa victoire 5-4 aux tirs au but.

La finale en tout début de match a été ennuyante, jusqu’au but inscrit par Derrick Ehoudon de l’Aspa pour le 1-0. Une réalisation qui a réveillé les protégés de Michael Poté. Et changé la physionomie du match. Ainsi, suite au pressing des joueurs de l’APJ, Bio Odo Tchabi profite d’une erreur de main du gardien d’Aspa pour égaliser (28e). Aucun but ne sera inscrit jusqu’au coup de sifflet finale. À la séance des tirs au but, l’APJ a été le plus adroit avec 6 tirs réussis contre 5 pour le centre d’Abomey.

En absence de technicité et du surplus tactique, combativité, engagement, duel âpre ont nourri les yeux des férus du cuir rond présents.

« Nous sommes très heureux d’avoir remporté ce trophée, c’est le fruit du travail et nous remercions le staff », a dit un membre du staff de l’APJ. Très fair play, Stanislas Zanhoungbo président d’Aspa a encouragé ces poulains pour l’effort fourni et fait savoir qu’il fallait un vainqueur et cela n’a pas été son équipe, « le travail continue, nous sommes des sportifs » a-t-il lancé.

Pour Charles Titigoueti, président du Cefes, la 3e place est une satisfaction. « Après le match joué contre Aspa (0-0), on a dit aux garçons qu’ils pouvaient mieux. A voir le sacrifice consenti par le staff et eux-mêmes, cette 3e place est une satisfaction »

Dona Jean-Claude Houssou, ministre de l’Énergie, Anjorin Moucharafou, président de la Fébéfoot, Emmanuel Zossou, maire de la ville capitale (Porto-Novo) et bien d’autres personnalités ne sont pas fait compter l’événement.

La joie des joueurs de l’APJ ainqueur du 8e tic2f en photo

A l’heure des récompenses
Francis Mwonko (Hearts Fc du Nigeria) a fini meilleur joueur
Atta Kadiri (Sunsel du Nigeria) a été Soulier d’or (meilleur buteur) avec 4 buts
Issa Fofana (San Pédro de la Côte d’Ivoire) a été Gant d’or (meilleur gardien)
Boubou Konté (Etoile Mandé du Mali) a été désigné meilleur espoir du tournoi
-Ceaf a obtenu le trophée fair-play de l’équipe étrangère
– Hearts Fc du Nigeria a été désigné équipe fair play du tournoi

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus