Bénin – UAC: échauffourées entre police républicaine et étudiants

Suite à l’interdiction de leur marche pacifique sur le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les étudiants se sont repliés sur le rectorat de l’Université d’Abomey-Calavi pour crier leur ras-le-bol.

Un plan B que les éléments de la police républicaine dépêchés sur les lieux ont voulu faire échouer. Mais c’était sans compter avec la détermination des étudiants à se faire entendre.

---Publicité---

Cette intervention de la police république a été perçue comme une provocation de la part des étudiants qui ne se sont pas faits prier pour apporter la réplique.

Le véhicule des policiers a été aussitôt attaqué par des jets de pierres.

Face à cette réplique apportée par les étudiants, les éléments de Nazaire Hounnoukpè ont rebroussé chemin certainement pour ne pas donner lieu à un affrontement sanglant.

Le mouvement de grève entamé depuis plusieurs jours par les étudiants a pour motif; le non paiement des allocations universitaires dues aux bénéficiaires depuis plus d’un 1 an, l’application du décret fixant les nouvelles conditions d’attribution d’allocations universitaires, la non disponibilité d’infrastructures adéquates et l’insuffisance du personnel enseignant.

---Publicité---

5 commentaires
  1. seidou bagri sabi sero dit

    Quand nous en 1988 on venait au campus, le décret fixant les conditions d’attribution des allocations universitaires a été changé et puis les conditions ont été durcies ! de 10,50 par exemple pour la bourse à partir de la 2eme année la moyenne est passée à 11,51 et pour les secours de 10,00 à 11, donc si c’est contre un quelconque décret fixant les conditions d’obtention de ces allocations, les étudiants vont vraiment attendre longtemps ! par ailleurs je lis manque de personnels et d’infrastructures donc c’est pour ça qu’ils grèvent il faut que ces enfants se prennent au sérieux!

  2. Worou dit

    En 2005 aussi ce n’est plus 11,51 qu’il faut obtenir comme moyenne pour avoir la bourse mais 12 de moyenne. Les étudiants l’ont subi sans broncher. Amener les étudiants à être excellent avoir d’avoir la bourse c’est logique. Mais là ou je ne suis pas d’accord, c’est le fait de limiter excellence

  3. GBAGUIDI dit

    Mes frères étudiants comprendrons un jour qu’ils perdent inutilement leur temps. Aucun point inscrit à l’ordre du mouvement n’est convainquant. Vraiment je me demande si mon pays veut évoluer effectivement.

  4. Azanhouan dit

    Ces étudiants s’amusent avec leur avenir Ils doivent savoir que les conseillers ( membres du PCB) ne sont pas les payeurs car la violence n’a jamais réglé un problème La prochaine fois la police va réagir et tant mieux pour eux A bon entendeur salut

  5. BAMAB BAMAB dit

    Il faut avouer que l’ordre est né suite à un désordre. Mais chers camarades étudiantes(es), le bruit ne fait pas le bonheur et aucun bonheur ne fait du bruit. Gardons donc le sage silence pour avoir un esprit ouvert car toute chose à toujours un effet et imaginons les risque d’un effet négatif. Conservons nos instincts humaines et faisons preuve d’intellectuel. Que le TOUT PUISSANT nous vienne en aide !
    **AMEN**

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus