Sénégal : bras de fer entre le Sénégal et la loge française de la franc-maçonnerie

Venus du monde entier pour la grand-messe annuelle de la franc-maçonnerie, les frères et soeurs ont vus leur réunion annulée. Pour cause les religieux musulmans ont exercé diverses pressions. Les 2 et 3 février étaient les dates prévues pour les Rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). Près de 600 personnes étaient conviées à ce grand rassemblement. Malheureusement pour les membres de cette confrérie, cette rencontre annuelle n’aura pas lieu, du moins pas à Dakar. Les organisations religieuses islamistes ont pesé de tout leur poids face à ceux qu’ils qualifient de congrégations occultes.

Les religieux reprochent aux maçons, leur apologie des mariages homosexuels mais aussi de l’avortement. Les religieux entendent également « alerter les populations sur les mobiles ténébreux de ces loges qui, depuis le mois de décembre dernier, avaient anticipé leurs œuvres d’agression de la société sénégalaise par une entreprise maléfique de “débauchage” de jeunes gens », selon les informations issues du communiqué.

---Publicité---

Mais les Francs-maçons répliquent aux menaces des 26 organisations religieuses qui ont fait capoter leur rencontre qui devrait avoir lieu au King Fahd Palace, les 2 et 3 février. Dans un communiqué relayé par les médias, le Grand Orient de France a fustigé cette interdiction, non sans menacer  Jamra et Cie de «groupes extrémistes».

A en croire le document, ils vont poursuivre le combat jusqu’au bout car ils en ont les moyens.

«C’est des manœuvres liberticides et d’atteinte grave à la liberté d’expression», soutient le Grand Orient. Face aux «forces obscurantistes» qui se dressent contre des « femmes et d’hommes libres», au nombre de 600 venus du monde entier, «ardents défenseurs des principes démocratiques et respectueux des lois du pays hôte», le Grand Orient de France dit prendre, «sans tarder, les initiatives qu’exige la gravité de la situation».

Le Grand Orient de France est l’une des plus puissantes loges maçonnique du monde. Il se dit ainsi, déterminé à atteindre ses objectifs en Afrique:

«Nous ne céderons pas ni à l’intimidation ni aux menaces. Nous continuerons de porter en Afrique comme dans d’autres continents le message d’une franc-maçonnerie de progrès, libérée des dogmes, d’une franc-maçonnerie émancipatrice permettant l’avènement d’une humanité meilleure et plus éclairée».

L’organisation, qui regroupe les francs-maçons européens, clame qu’elle «ne saurait accepter qu’une rencontre de femmes et d’hommes libres, ardents défenseurs des principes démocratiques du pays hôte, ne puisse se tenir, du fait des menaces proférées par des groupes extrémistes».

Le Grand Oient de France promet d’apporter son soutien à ses frères africains et malgaches. «Conscient de ses responsabilités et intransigeant dans l’affirmation de ces valeurs, (il) tient à réaffirmer avec toute la force qui convient dans un tel moment où émerge de nouveau l’antimaçonnisme le plus violent et le plus haineux, son soutien plein à la Conférence des puissances maçonniques africaines et malgaches, organisatrice des Rehfram.»

---Publicité---

1 commentaire
  1. Bro bi lorou Yannick dit

    Je suis intéressé pour l’adhésion de maçonnerie,

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus