Gléxwé-Xwé 2017  (Fête de Ouidah) : un cocktail d’artiste béninois attendu à Paris

Après la commémoration le 23 août dernier de l’édition 2017 de la Journée Internationale du Souvenir de la Traite Négrière et de son Abolition (Jistna), la cité des kpassè sera célébrée le samedi 02 décembre 2017 à la 124 Rue de Bagnolet – 75020 en France à Paris. C’est à la faveur de la célébration de l’édition 2017 de Glexwé-Xwé (Fête de Ouidah) organisée par l’Union Générale pour le Développement de Ouidah (Ugdo) section France que préside Christophe Chodaton.

Il s’agit selon Christophe Chodaton d’un symbole pour l’histoire de la traite négrière, et il est nécessaire que quelque chose se fasse du côté de l’Afrique pour accompagner ceux qui expriment le désir de revenir à la source. À l’en croire, l’objectif de Gléxwé-Xwé est de commémorer la Journée Internationale du Souvenir de la Traite Négrière et de son Abolition (Jistna).

---Publicité---

 « Nous avons eu avec le gouvernement précédent, qui a compris que cette tragédie ne devrait pas être oubliée, et ensemble en 2014 nous avons commencé par organiser cette commémoration. Également en 2015, nous l’avons célébrée ; c’était toujours le gouvernement Yayi. J’en profite pour remercier les ministres Michel Abimbola et Paul Hounkpè »  a-t-il expliqué. Aussi, précise-t-il « en 2016, le nouveau gouvernement n’était pas prêt et, c’est nous associations, qui avions avec nos moyens de bord assuré ».

 Un cocktail d’artistes béninois attendu

 Pour l’édition 2017 de Glexwé-Xwé (Fête de Ouidah) organisée par l’Union Générale pour le Développement de Ouidah (Ugdo) section France,  une véritable surprise est prévue dans les rang des artistes. Avec un décor exceptionnel et dans une ambiance de chants et danses traditionnels béninois et un repas gastronomique au choix (servi à table, boissons comprises) le grand artiste  musicien-chanteur international Laurent Hounsavi et DJ Ahmed  sont annoncés pour surprendre et émerveillé les participants.

Et de Christophe Chodaton ?

Béninois de la diaspora, Christophe Chodaton est très attaché à sa ville natale ouidah, une ville historique du Bénin. Président de l’Union Générale pour le Développement de Ouidah (UGDO-France), avec l’aide de ses amis natifs de Ouidah, il ne cesse d »œuvrer pour le rayonnement de la cité historique.

L’Union Générale pour le Développement de Ouidah (Ugdo) entend permettre à toutes les familles de Ouidah de se retrouver afin de connaitre l’histoire et la culture du Bénin et de Ouidah à travers des manifestations phares qui seront organisées en France.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus