Gestion du port autonome de Cotonou: le gouvernement fait désormais l’option d’un délégataire

Les travailleurs de la plateforme portuaire ont tenu ce Lundi 27 Novembre 2017, une assemblée générale pour analyser la décision du gouvernement de confier la gestion de la plateforme portuaire à un délégataire en lieu et place du mandataire précédemment proposé par le chef de l’Etat.

Cette assemblée générale fait suite à une séance de travail tenue ce vendredi 24 novembre 2017 entre le chef de l’Etat, le président Patrice Talon et les responsables syndicaux du port autonome de Cotonou. Au cours de cette séance de travail, le chef de l’Etat a notifié à ses interlocuteurs, sa décision de rétracter l’avis d’appel  public à Candidature AAPC N°0825/PRMP/MIT/S-PRPM du 26 mai 2017 pour le recrutement d’un mandataire pour la gestion du Port de Cotonou.

---Publicité---

La question fut donc mise sur la table hier par les travailleurs du port pour appréciation. C’est à l’issue de cette concertation avec leur base que les responsables syndicaux vont donner leur position par rapport à cette nouvelle proposition gouvernementale.

« Nous avons mené des démarches quand on nous a annoncé le recrutement d’un mandataire mais pour l’heure, les choses ont évolué et le gouvernement parle désormais de délégataire. Nous allons travailler sur les avantages et conséquences de la réforme sur les partenaires sociaux ainsi que sur la plateforme portuaire avant de prendre position » a affirmé le secrétaire général du port autonome de Cotonou.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus