Commune de Lokossa: l’étau se resserre de plus en plus autour du Maire Pierre Awadji

Le niveau de mercure est toujours élevé au sein du conseil communal de Lokossa. Mis sous pression depuis quelques mois par certains conseillers communaux frondeurs, le fauteuil du Maire Pierre Awadji est menacé. Autrefois à dix conseillers frondeurs, le nombre est passé à onze en début de cette semaine.

En effet, l’élu des Forces Démocratique Unis (FDU), Sossou Dohènou a rejoint les autres conseillers frondeurs et promet débaucher les deux conseillers restants pour atteindre les 2/3 requis pour la destitution du Maire.

---Publicité---

Pour donner la preuve qu’il a définitivement quitter le camp du Maire Pierre Awadji, le conseiller communal Sossou Dohènou a voté le lundi 30 Novembre 2017 pour le rejet systématique des points inscrits à l’ordre du jour de la session extraordinaire convoquée par l’autorité communale de Lokossa.

Pour le conseiller des Forces Démocratiques Unis, il faut mettre un terme à la gestion cavalière et solitaire du Maire Pierre Awadji en l’éjectant de la tête du conseil municipal. Il se dit déterminer à travailler dans le sens de convaincre les deux conseillers communaux qui manquent à l’effectif pour enclencher le processus de destitution  de leur Maire.

Si les menaces sont mises en exécution et que deux conseillers communaux au moins se laissent aussi convaincre, le Maire Pierre Awadji n’aura plus beaucoup de temps à passer à la tête du conseil communal de Lokossa.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus