Bénin : Augustin Houessinon répond aux allégations de Léhady Soglo sur TV5 Monde

Dans une interview accordée à notre confrère Sènakpon Dossou de « Bénin Intelligent », Augustin Houessinon, le deuxième adjoint au maire de Cotonou, a répondu aux allégations de Léhady Soglo sur TV5 Monde. Pour Augustin Houessinon, au lieu de trouver un bouc-émissaire pour justifier ses déboires à la tête du parti la « Renaissance du Bénin » (RB), Léhady Soglo doit s’en prendre à lui-même car, disait-il, la RB a besoin de réformes.

« Les problèmes qui ont conduit à la crise que connait actuellement la RB datent d’avant le retour du Chef de l’État au Bénin en 2015 (le retour d’exil de Patrice Talon – ndlr). (…) Il est coutumier des tentatives de victimisation pour se refaire une bonne image. Ça ne fait pas recette cette fois-ci. Léhady Soglo gérait le parti au mépris de ses ressources humaines et des statuts et règlement intérieur… Léhady Soglo est fortement contesté pour sa gestion des choses », a fait savoir Augustin Houessinon.

---Publicité---

Au sujet de l’assurance de Léhady Soglo d’être rétabli dans ses fonctions de maire de la ville de Cotonou, Augustin Houessinon a ironisé et met en doute les capacités politiques de Léhady Soglo a géré la capitale économique du Bénin.

« Au regard de l’indifférence des cotonois lors de sa suspension et sa révocation légales, je reste bouche bée et j’en conclus que l’entêtement qui consiste à vouloir toujours rester sur ses grands chevaux n’est pas payant. Léhady Soglo a-t-il encore les moyens politiques de gérer Cotonou ? Les rapports tumultueux qu’il entretient avec l’État Central ne favorisent pas le développement de la Ville » a-t-il expliqué.

Selon Augustin Houessinon, la quasi-totalité des proches de Léhady Soglo lui reprochent, son manque d’humilité, source de ses déboires. « En témoigne son émission frondeuse sur TV5 où il s’en est pris au Président de la République sans pouvoir justifier clairement les attaques à l’encontre de la haute autorité » a-t-il illustré avant d’ajouter :

La plupart des travailleurs n’ont pas regretté l’absence de Léhady Soglo contrairement au cas de son père dont le personnel évoque le bon souvenir avec plaisir. Je travaille tous les jours avec les agents municipaux. Aucun d’eux n’a jamais laissé entendre qu’il souhaite le retour de Léhady.

---Publicité---

Les commentaires sont fermés.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus