News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

30 passagers d’un bus de transport brulés vifs par des hommes armés dans le nord du Nigéria

---Publicité---

Au moins 30 passagers d’un bus de transport ont été brûlés vifs par des hommes armés qui ont pris d’assaut le véhicule dans l’État nigérian de Sokoto, rapporte la police.

Les bandits continuent de semer la terreur dans le nord du Nigéria malgré les mesures prises par l’armée du pays. Les villageois et les usagers des autoroutes sont la cible préférée de ces groupes lourdement armés qui procèdent à des enlèvements contre rançon ou à des exécutions. Mardi, selon les informations,  des bandits armés ont attaqué un bus de transport et y ont mis le feu.

Selon les récits des habitants de la région, le bus et les passagers ont été pris en embuscade sur une route reliant la zone du gouvernement local de Sabon Birni et le village de Gidan Bawa dans l’État de Sokoto. Le bus transportait 24 passagers lorsqu’il a été incendié par des hommes armés et que sept personnes s’en sont échappées avec des blessures et ont été transportées à l’hôpital, a indiqué le porte-parole de la police de l’État du nord-ouest de Sokoto, Sanusi Abubakar.

Cependant, deux personnes arrivées sur les lieux de l’attaque pour aider à récupérer les corps, ont indiqué, cités par Reuters, que le bus était surchargé et que les corps avaient été brûlés au point d’être méconnaissables. Ils ont dénombré des parties du corps d’au moins 30 personnes, dont des femmes et des enfants. Les bandits se déplacent à moto et sont connus pour se cacher dans les forêts, où ils gardent souvent les victimes kidnappées en attendant le paiement de la rançon.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.