News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Suède: démission de la première femme, premier ministre quelques heures après son élection

La cheffe des sociaux-démocrates Magdalena Andersson élue au poste de Premier ministre par le Parlement suédois ce mercredi, a démissionné quelques heures après son élection. Dans une conférence de presse animée cette soirée, elle a donné les raisons de sa démission.

Première femme élue Premier ministre en Suède, Magdalena Andersson n’aura passé que quelques heures à la tête du gouvernement. Elle a rendu sa démission ce mercredi, mais elle espère être réélue pour la prochaine fois. Sa démission est due à la défaite de son budget et le départ de ses alliés écologistes du gouvernement.

« Il y a une pratique constitutionnelle voulant qu’un gouvernement de coalition démissionne lorsqu’un parti le quitte. Je ne veux pas diriger un gouvernement dont la légitimité est remise en cause », a déclaré la dirigeante social-démocrate lors d’une conférence de presse, où elle a dit espérer être réélue à son poste lors d’un vote ultérieur.

Magdalena Andersson a été élue grâce au vote des députés à 117 voix pour, 57 abstentions et 174 contre. En Suède, un gouvernement est «passé» tant qu’une majorité absolue de 175 députés ne vote pas sa censure. Son élection intervient cent ans après que les femmes suédoises aient obtenu le droit de vote.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.