News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Nigeria: décès du célèbre comédien Babatunde Omidina, alias « Baba Suwe »

Le célèbre comédien nigérian Babatunde Omidina, plus connu sous le nom de Baba Suwe, est décédé. La nouvelle de sa mort a été confirmée par le président de l’Association des producteurs de théâtre et de cinéma du Nigeria, Bolaji Amusan.

La légende de la comédie nigériane, Babatunde Omidina, plus connu sous le nom de Baba Suwe, est mort. La nouvelle de sa mort a été confirmée par le président de l’Association des producteurs de théâtre et de cinéma du Nigeria, Bolaji Amusan, également connu sous le nom de M. Latin. Dans une interview exclusive accordée à The Punch, M. Latin a déclaré : « Il a été confirmé que Baba Suwe est mort. Je viens d’avoir son fils au téléphone qui m’a confirmé que l’acteur est mort. Je n’ai pas beaucoup de détails sur sa mort ».

Né le 22 août 1958 dans Inabere Street à Lagos Island, Babatunde Omidina est originaire de la zone de gouvernement local d’Ikorodu dans l’État de Lagos, au sud-ouest du Nigeria. Omidina a fait ses études primaires à l’école primaire Jamaitul Islamial de Lagos et à la Children Boarding School d’Osogbo avant d’entrer à l’Adekanbi Commercial High School de Mile 12, dans l’État de Lagos, mais il a obtenu le West African School Certificate à l’Ifeoluwa Grammar School d’Osogbo, la capitale de l’État d’Osun.

Omidina a commencé à jouer en 1971, mais il est devenu célèbre après avoir joué dans un film intitulé Omolasan, produit par Obalende. Il est devenu plus populaire après avoir joué dans Iru Esin, produit par Olaiya Igwe en 1997. Il a joué et produit plusieurs films nigérians comme Baba Jaiye jaiye, un film avec Funke Akindele et Femi Adebayo, le fils de l’acteur vétéran Adebayo Salami.

Relâché après 25 passages à la selle

En 2011, il a été accusé de trafic de cocaïne par la National Drug Law Enforcement Agency. Le comédien s’apprêtait à embarquer mercredi 12 octobre 2011, à bord du vol d’Air France, quand la NDLEA, l’agence chargée de la lutte contre le trafic de stupéfiants l’a arrêté. « Le scanner a détecté des traces de drogue dure dans son estomac », a déclaré à RFI, Ofoyeju Mitchell, le porte-parole de l’agence. Baba Suwe aurait nié avoir ingéré des capsules contenant des substances illicites, mais les autorités restent sur leur position. « Il est sous observation dans nos locaux, a ajouté monsieur Mitchell. Nous attendons qu’il expulse ce qu’il a dans le ventre, car nous avons de fortes suspicions ».

Convaincue de la culpabilité de Baba Suwe, l’agence a fait prolonger sa détention, mais la Haute cour de Lagos a finalement tranché cette semaine et ordonné sa libération sous caution si la NDLEA ne produisait pas de preuves. L’acteur a été relâché après 25 passages à la selle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.