News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Janvier Dénagan Honfo voulait être inhumé en Allemagne, il n’était plus Béninois

Décédé le 22 novembre 2021, le percussionniste Janvier Dénagan Honfo ne sera pas inhumé au Bénin. Selon les confidences de sa fille aînée, l’artiste a souhaité être inhumé en Allemagne, où il vivait depuis plusieurs années, après avoir renoncé à la nationalité béninoise.

Le décès de Janvier Dénagan Honfo a attristé plus d’un au Bénin, notamment dans le rang des artistes. Sagbohan Danialou est inconsolable et ne réalise toujours pas encore la mauvaise nouvelle. Les réactions suscitées par l’annonce du décès de l’artiste montre combien il est adulé dans son pays de naissance, mais les Béninois devront faire son deuil sans voir de près son corps.

Selon la fille aînée de l’illustre disparu, qui s’est confiée à Frissons radio, son père a souhaité être inhumé en Allemagne. Cette décision est une suite logique de sa renonciation à la nationalité béninoise. En effet, depuis le 22 novembre 1999, Janvier Dénagan Honfo n’était plus béninois. Il avait été autorisé à cette date par le gouvernement de Mathieu Kérékou, à renoncer à la nationalité béninoise.

Le décret N°99-554 du 22 novembre 1999 autorisant Monsieur Honfo Dénagan Janvier à renoncer à la nationalité béninoise, ne précise par les raisons qui ont poussé le percussionniste à tourner dos à la terre de ses ancêtres. Il est à retenir que le décret “ne porte atteinte à la validité des actes passés par le nommé Honfo Dénagan Janvier, ni aux droits acquis par les tiers antérieurement à sa publication, sur le fondement de la nationalité béninoise de l’intéressé”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.