News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Elections présidentielles et Législatives en Libye: Aisha, la fille de Kadhafi s’adresse à la nation

Aisha, la fille de l’ancien président Moummar Kadhafi, s’est adressée au peuple libyen en cette période du processus électoral. Dans une lettre publiée sur Facebook, elle a exprimé son soutien à la Libye qui traverse une situation délicate.

« Peuple libre et honorable de Libye, l’heure de vérité a sonnée », a ainsi lancé Aisha qui a prêché pour la paroisse de son frère Saif al-Islam Muammar al-Qathafi, qui a fait acte de candidature pour la prochaine élection présidentielle. « Un cri avec lequel votre frère et frère, Dr. Saif al-Islam Muammar al-Qathafi, vous est apparu.. Saif al-Islam, que vous avez très bien connu dans la prospérité et l’adversité…Saif al-Islam, qui pensait à la Libye et refusait de la quitter malgré les offres et les tentations qui lui étaient offertes. Durant ces années de vaches maigres, il a favorisé la Libye, même si la mort le menaçait.. Des complots se tramaient contre lui par ceux qui ne voulaient pas le meilleur pour la Libye« , a-t-elle rappelé.

Elle a par ailleurs invité ses compatriotes à se rendre aux urnes pour faire le meilleur choix, afin de sortir la Libye de son instabilité qui perdure depuis la chute de son père. « Fils de notre grand peuple : transcendez vos blessures, car la blessure profonde de la Libye qui ne s’est pas cicatrisée a blessé tout le monde, et personne n’est exclue. Alors que l’heure de vérité a sonné, je m’adresse au peuple honorable du pays pour qu’il ne manque pas de se rendre dans les bureaux de vote.. Vos votes sont votre seul moyen de salut pour la Libye aujourd’hui et demain.. Si votre vote n’est pas utilisé pour votre avantage, d’autres l’utiliseront contre vous ».

Activement recherché par la Cour Pénale Internationale pour crimes contre l’humanité, Seif al-Islam Kadhafi qui a disparu des radars depuis quelques mois, a officialisé son retour sur la scène politique de son pays. L’homme qui entend « restaurer l’unité perdue » de la Libye, après une décennie de conflit est apparu dimanche 14 novembre, barbe poivre et sel et portant des lunettes de vue, au bureau de la HNEC à Sebha, où, il a soumis sa candidature pour la présidentielle. En Libye, la présidentielle est prévue pour le 24 décembre 2021, et les élections législatives un mois plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.