News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Burkina Faso: l’officier démissionnaire Assami Ouédraogo, mis aux arrêts

L’officier de police Assami Ouédraogo, démissionnaire des rangs de la Police national, en signe de protestation contre la gestion du président Roch Kabore, a été mis aux arrêts dans la nuit du dimanche 21 à lundi 22 novembre 2021.

Contrairement aux informations qui inondent la toile, l’officier de police Assami Ouédraogo, démissionnaire des rangs de la Police nationale a bel et bien été arrêté. La tâche n’a pas été facile pour les éléments des forces de l’ordre puisque les jeunes du quartier d’Assami, se sont opposés à son arrestation. Mais finalement, il a été interpellé.

L’officier de police Assami Ouédraogo avait démissionné de la Police Nationale la semaine dernière, pour ainsi manifester son mécontentement à la politique intérieure du pays qui, jusque-là, peine à trouver une solution efficace à la situation sécuritaire dans laquelle le Burkina Faso végète depuis plus de 5 ans. Il est membre du Mouvement « Initiative Citoyenne » qui a appelé à la démission du président du Faso et de son gouvernement.

Le Burkina Faso a été le théâtre de vives manifestations dans la semaine dernière, suite à l’attaque d’Inata qui a fait plus d’une cinquantaine de morts dont 49 gendarmes. Les manifestations se sont concentrées dans les deux plus grandes villes du pays à savoir, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. A Kaya, des protestations ont également été enregistrées pour dénoncer la mauvaise gestion du pays et demander le départ des forces étrangères. Un convoi de l’armée française en partance pour le Niger a d’ailleurs été bloqué pendant plus de 48 heures par des manifestants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.