News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Burkina Faso: le gouvernement proroge la mesure de suspension de la connexion internet

Dans un communiqué publié mercredi, les autorités burkinabé ont décidé de proroger la mesure de suspension de la connexion internet encore de quatre-vingt seize heures (96 Heures) à compter du mercredi 24 novembre 2021 à partir de 20 heures.

Pendant 96 heures, les burkinabé sont restés sans la connexion internet. Cette mesure restrictive imposée par le gouvernement pour des questions de Défense nationale, va se poursuivre au delà des 96 premières heures. C’est ce que renseigne un nouveau communiqué du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement burkinabè, Ousséni Tamboura. Selon le communiqué, la suspension d’internet mobile sur toute l’étendue du territoire national de Burkina Faso, a été prorogée encore de quatre-vingt seize heures (96 Heures)

« En application des dispositions des articles 44 à 46 de la loi N°061-2008/AN du 28 novembre 2008 […] relatifs à la qualité et à la sécurité des réseaux et services et au respect des obligations de défense nationale et de sécurité publique, sur réquisition […], le gouvernement a procédé à une suspension de l’Internet mobile pendant 96h », indiquait mardi, le premier communiqué du ministre Ousséni Tamboura qui a précisé que l’internet fixe n’est pas concerné par cette décision.

Mercredi, les syndicats et l’opposition burkinabé se sont insurgés contre une coupure “injustifiée” d’internet depuis quatre jours, au moment où se déroulent des manifestations contre le pouvoir accusé d’impuissance face aux attaques jihadistes. Des manifestations ont été enregistrées notamment à Kaya, et dans les trois plus grandes villes du pays en terme de population. Une nouvelle manifestation pour exiger la démission du président Roch Kabore est prévue pour ce samedi 27 novembre 2021.


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.