News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Attaque au Cameroun: trois enfants et un enseignant tués par des hommes armés

Des individus armés non identifiés ont pris d’assaut mercredi une école dans la région du Sud-Ouest du Cameroun et y ont tué trois enfants et un enseignant, rapporte Reuters citant un groupe local de défense des droits humains.

Selon les informations recueillies une attaque a eu lieu au Sud-Ouest du Cameroun mercredi 24 novembre 2021, contre une école dans laquelle étudiaient des enfants. Une autorité d’une ville de la région, le maire de la ville d’Ekondo Titi, Kenneth Nanji, a confirmé qu’une attaque meurtrière avait été menée mais n’a pas donné de bilan.

De son côté, le Centre pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique, une organisation des droits de l’homme au Cameroun, a rapporté qu’il y avait eu quatre morts lors de l’attaque. L’Organisation assure que trois enfants âgés de 12, 16 et 17 ans et un professeur de français avaient été tués et que plusieurs autres avaient été blessés par balle.

Après l’annonce de cette nouvelle attaque contre un centre d’éducation, l’ambassadeur de l’Union européenne au Cameroun, Philippe Van Damme, a condamné l’attaque. « Encore un meurtre insensé et scandaleux (…) d’enfants innocents », a-t-il indiqué sur Twitter.

Aucune revendication n’a été faite après l’attaque mais les séparatistes anglophones sont très actifs dans la région avec le même mode opératoire et sont les premiers pointés du doigt. La région est l’une des deux où les séparatistes anglophones se battent pour former un État séparatiste depuis 2017. 

L’attaque de mercredi survient deux mois seulement après la réouverture de centaines d’écoles dans le sud-ouest et le nord-ouest anglophones des années après avoir été fermées de force par des séparatistes. Sept enfants avaient été tués l’année dernière lorsque des hommes armés ont ouvert le feu dans une école, de la même région.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.