Zimbabwe – Covid-19: les chrétiens apostoliques contre la vaccination

Pour stopper la propagation de la pandémie de la Covid-19 sur son sol, le Zimbabwe, comme tous les autres pays du monde, a entrepris d’immuniser sa population, à travers la vaccination. C’est sans compter avec le rejet de cette mesure par certaines couches, notamment, les groupes religieux apostoliques, informent les médias d’Etat.

Le comportement a de quoi surprendre, mais c’est une réalité. Au Zimbabwe, les autorités ont du mal à convaincre certaines couches de la population, surtout les groupes religieux apostoliques, qui affichent leur opposition à la vaccination anti-Covid.

À lire aussi : Lutte anti-Covid-19: une avancée notable dans la maîtrise des formes graves de la maladie

1.000 militants sur le terrain pour sensibiliser la population sur le bien-fondé de la vaccination

Avec l’appui de l’Unicef, le Gouvernement du Zimbabwe a entrepris de lancer quelque 1.000 militants sur le terrain. Objectif : sensibiliser leurs proches, notamment, dans les communautés religieuses, sur la pertinence de la vaccination anti-Covid-19.

À Seke, à 40 km d’Harare, la capitale, Yvonne Binda fait partie de ces nouvelles recrues. Elle affirme que les fake news les ont déjà devancés sur le terrain. « C’est un très grand défi, cette question de la vaccination. Les gens reçoivent de fausses informations sur la vaccination, en particulier sur les réseaux sociaux », confie-t-elle, impuissante, aux médias officiels.

À lire aussi : Covid-19 en Angola: le test de dépistage rapide désormais payant

La prière, plutôt que la vaccination

Outre les fausses informations, qui ne sont pas à négliger dans cette campagne de déstabilisation de la population, conduisant à la réticence, il faut aussi noter la croyance des fidèles, en ce qu’ils peuvent trouver la protection et la guérison à la Covid-19 par les prières. « Certains membres de l’église ne croient pas aux vaccins, mais plutôt à la puissance du Saint-Esprit et il est donc difficile de les faire vacciner », a ajouté Yvonne Binda.

Pourtant, l’enjeu est de taille, les membres de l’église apostolique représenteraient 2.5 millions de personnes sur 15 millions d’habitants, selon l’Unicef.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.