R. Kelly banni de YouTube, ses deux chaînes supprimées de la plateforme

Youtube a supprimé les deux chaînes du rappeur R. Kelly après sa condamnation pour crimes sexuels.

La plateforme de partage de vidéos Youtube a supprimé les deux chaînes officielles du rappeur Robert Kelly, R. Kelly TV et R. Kelly Vevo. La raison : le célèbre rappeur R. Kelly a été reconnu coupable de crimes sexuels par un tribunal de New York le 27 septembre 2021.

« Le compte a été résilié pour violation des Conditions d’utilisation de YouTube », peut-on lire sur les deux chaînes. « Les actes odieux commis par R. Kelly justifient des sanctions qui vont au-delà des mesures habituellement appliquées, en raison d’un risque de préjudice généralisé », a expliqué Nicole Alston, directrice du service juridique de Youtube dans une note de service.

« En résumé, nous prenons cette mesure pour protéger nos utilisateurs comme le font les autres plateformes », dit-elle en précisant que « R. Kelly ne sera plus en mesure d’utiliser, de posséder ou de créer des chaînes YouTube ».

BFM a rapporté qu’un porte-parole de Youtube a confirmé dans un communiqué la suppression définitive de ces deux chaînes, « conformément aux lignes directrices sur la responsabilité des créateurs ». Toutefois, le catalogue de R. Kelly est pour le moment encore disponible sur le service de streaming Youtube Music.

La prison à vie pour Robert Kelly?

Pour avoir été reconnu coupable d’une série de crimes sexuels, dont celui d’avoir dirigé pendant des années un « système » d’exploitation sexuelle de jeunes femmes, dont des mineures, Robert Kelly risque la prison à vie.

Du haut de ses 54 ans, l’auteur du titre à succès I Believe I Can Fly, a également été reconnu coupable par le jury du tribunal fédéral de Brooklyn du crime de « trafic sexuel ».

Conformément à la procédure pénale aux Etats-Unis, la condamnation à une peine de prison sera rendue bien plus tard, en l’occurrence le 4 mai 2022 pour R. Kelly déjà en détention provisoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.