News et Infos du Bénin, d'Afrique et dans Monde

Lutte anti-Covid-19: une avancée notable dans la maîtrise des formes graves de la maladie

La propagation de la pandémie de la Covid-19 rime avec la ruée vers des initiatives de lutte contre le phénomène. Dans cette optique, deux institutions universitaires suisses ont fait la découverte d’un anticorps super puissant, qui pourrait révolutionner le travail dans ce secteur, informent les médias locaux.

“Eureka”, j’ai trouvé en grec serait-on tenté de crier au niveau de deux institutions universitaires suisses, à savoir le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

À lire aussi : Vaccin anti-Covid-19: l’OMS pour une troisième dose pour les sujets immunodéprimés

“Une amélioration de la prise en charge des formes sévères de la maladie”

Le CHUV et l’EPFL ont, en effet, découvert un anticorps monoclonal très puissant, ciblant la protéine Spike du SARS-COV-2. Celui-ci neutralise largement toutes les formes du virus, y compris le variant Delta. Ces travaux ont été publiés dans la prestigieuse revue Cell Reports et feront l’objet d’essais cliniques en 2022. 

L’annonce de cette découverte historique a été faite, ce mardi 12 octobre 2021, par les deux établissements, qui se réjouissent de l’avancée des travaux dans le sens de la maîtrise des formes graves du virus. «Le développement de ce nouvel anticorps neutralisant marque une étape décisive dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et ouvre la voie à une amélioration de la prise en charge des formes sévères de la maladie, ainsi qu’à de nouvelles mesures prophylactiques, en particulier pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli», déclarent le CHUV et l’EPFL, rapportés par les médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.