«La Russie ne menace personne avec ses armes de nouvelle génération», Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a indiqué, lors d’une session plénière de la Semaine russe de l’énergie, que son pays ne menaçait personne avec ses armes de nouvelle génération et est disposé à les inclure dans les discussions sur la réduction des armements.

« Je veux attirer votre attention sur le fait que nous avons de tels systèmes en [notre] possession et que nous avons dépassé nos principaux rivaux, en l’occurrence les États-Unis, pour la première fois de l’histoire en termes de systèmes d’armes de haute technologie. Mais nous n’abusons pas de ce fait et nous ne menaçons personne », a souligné le dirigeant russe. Poutine assure également que son pays est prêt à mener des négociations sur des réductions d’armes offensives.

« Et, en nous appuyant sur l’intérêt de nos partenaires américains, nous sommes prêts à garder à l’esprit que nous avons de tels systèmes et à tenir compte de cette circonstance dans le processus de négociation d’une manière ou d’une autre », a souligné le dirigeant russe. « Il n’y a pas besoin de rajouter quoi que ce soit » sur cette question. « Il est temps d’arrêter de bavarder sans rien faire et de s’asseoir à la table des négociations pour entamer des discussions de fond sur ce point », assure Poutine.

L’administration américaine en place « s’engage en principe dans cette voie ». « Et nous développons des contacts sur ce point après, d’ailleurs, notre rencontre avec le président [américain] [Joe] Biden à Genève », a déclaré le dirigeant russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.