La marine ghanéenne a déjoué une attaque de pirate dans le golfe de Guinée

La marine ghanéenne a mené une opération d’envergure pour déjouer une attaque de pirates contre un navire de pêche dans le Golfe de Guinée.

La piraterie dans les eaux du golfe de Guinée continue et les navires empruntant cette route maritime sont très exposés. Le golfe de Guinée est considéré comme l’un des endroits les plus dangereux au monde en ce qui concerne la piraterie. Les pays d’Afrique de l’Ouest ont uni leurs forces dans l’espoir de montrer aux pirates que l’époque de l’argent facile en haute mer touche à sa fin.

C’est dans cet esprit que la patrouille de la marine ghanéenne est intervenue avec succès pour empêcher un acte de piraterie contre un bateau de pêche à environ 170 km (105 miles) de la côte ghanéenne. Selon un communiqué des forces armées du Ghana, les pirates à bord de deux vedettes rapides ont tenté de monter à bord d’un bateau de pêche au thon. Mais l’intervention de la marine a fait échouer leur projet et il n’y a eu aucune victime.

Dans le communiqué cité par la BBC, les forces armées ont également déclaré que la marine avait décidé de déployer du personnel armé sur des navires de pêche qui opèrent au large de ses côtes dans le but de lutter contre la piraterie. L’idée vise à « assurer un environnement maritime sûr et sécurisé pour le bon fonctionnement des navires de pêche et commerciaux », a-t-il déclaré. La marine a également récemment doublé ses patrouilles pour faire face à un nombre croissant d’attaques de pirates.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.