France: un gynécologue accusé de 75 viols lors d’examens médicaux

Désormais à la retraite après des décennies à exercer comme gynécologue, un médecin fait l’objet de 118 plaintes pour violences sexuelles. Plus d’une centaine de femmes affirment avoir été victimes du docteur T., ancien praticien dans le Val-d’Oise.

Un gynécologue du Val-d’Oise (Département français) est visé par 118 plaintes pour violences sexuelles. “Une affaire hors normes”, “vertigineuse”, peut-être même “la plus grave affaire connue à ce jour de violences sexuelles visant un gynécologue en France”, selon le site d’information Les Jours.

Malgré de multiples signalements tout au long de ses trente ans de carrière, le docteur T., un praticien de région parisienne, n’a été mis en examen qu’en 2014. Il est accusé d’avoir commis 75 viols et 14 agressions sexuelles lors d’examens médicaux. À la retraite aujourd’hui, il aurait sévi «pendant plus de 20 ans» selon les éléments du dossier: claque sur les fesses, touchers vaginaux «en va-et-vient», caresses sur le clitoris, baisers sur les parties intimes,…

De nombreux témoignages ont abondé en ce sens. Des milliers de patientes ont été contactées: 118 plaintes (dont 75 pour viol et 14 pour agression sexuelle) ont été déposées. Sa mise en examen date de 2014 et malgré quelques signalements, le «docteur T.» n’a jamais été inquiété. «Les victimes du docteur disent de lui [qu’il] met en confiance afin de mieux pouvoir abuser d’elles», rapporte un procès-verbal de la police en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.