Etats-Unis: ouverture prochaine des frontières avec le Canada et le Mexique (Maison Blanche)

Selon un responsable de la Maison Blanche, ce mercredi 13 octobre, cité par les médias, les Etats-Unis vont ouvrir, « début novembre », leurs frontières avec le Canada et le Mexique.

Les Etats-Unis ouvriront, très prochainement, précisément « début novembre », leurs frontières avec leurs voisins du Canada et du Mexique. Toutefois, il faut noter que cette mesure prend en compte les personnes vaccinées contre la Covid-19 et faisant des déplacements non-essentiels.

Après avoir déjà annoncé la fin prochaine des restrictions pour les voyageurs vaccinés contre la Covid-19, arrivant par voie aérienne, les Etats-Unis ouvriront, « début novembre« , leurs frontières terrestres avec le Mexique et le Canada, également aux visiteurs vaccinés, a déclaré, dans la nuit de mardi à mercredi, un haut responsable de l’administration Biden.

L’attente aura duré environ un an

Selon une source digne de foi, ce cadre de la Maison Blanche a assuré, lors d’une conférence téléphonique, que la date précise d’entrée en vigueur du nouveau dispositif serait connue « très prochainement » pour ces voyages par voie terrestre, tout comme pour les voyages internationaux par avion, pour lesquels l’obligation vaccinale avait été annoncée le 20 septembre dernier.

Face à la pandémie, les Etats-Unis avaient fermé leurs frontières à partir de mars 2020, pour des millions de voyageurs en provenance notamment de l’Union européenne, du Royaume-Uni, ou de Chine, puis plus tard d’Inde ou du Brésil. Mais aussi pour les visiteurs venus, par voie terrestre, du Canada et du Mexique. Ce contexte pandémique a causé des situations personnelles douloureuses, et des dommages économiques.

Les vaccins acceptés sur le sol américain

Interrogé sur la question, le haut responsable a rappelé une annonce déjà faite par les autorités sanitaires américaines, en l’occurrence, les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique. Ces structures ont « fait savoir aux compagnies aériennes que tous les vaccins approuvés par la FDA (l’Agence américaine du médicament) et l’Organisation mondiale de la santé seraient acceptés pour les voyages par avion. »

« J’anticipe que ce sera la même chose pour les voyages terrestres« , a dit le haut responsable, précisant que dans ce cas, le vaccin AstraZeneca, qui n’est pas administré aux Etats-Unis, serait admis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.