Chasse à l’homme au Kenya après l’évasion d’un tueur d’enfants de sa garde à vue

La police kényane a lancé une véritable chasse à l’homme après qu’un tueur d’enfants s’est évadé de sa garde à vue à la suite de son arrestation.

Un individu, Masten Wanjala, a été arrêté par les forces de police du Kenya pour les meurtres de plus d’une dizaine d’enfants. Il a avoué les assassinats de 14 garçons dans la capitale et dans des régions de l’est et de l’ouest du Kenya et devait comparaître mercredi devant le tribunal pour ses crimes.

Cependant, l’individu n’a pas répondu à l’appel mercredi. La police dit avoir remarqué qu’il avait disparu lors de l’appel du matin et n’était nulle part dans le poste de police où il était détenu dans le cadre des enquêtes policières sur la série de meurtres d’enfants qui ont choqué la nation.

Trois policiers qui étaient de service au moment de son évasion du poste de police de Jogoo Road, dans le quartier Eastlands de Nairobi, ont été inculpés d' »aide à un suspect à s’échapper d’une garde à vue légale » et de négligence dans ses devoirs. Les autorités ont lancé une chasse à l’homme qu’elles ont qualifié d’extrêmement dangereux. Wanjala a été arrêté en juillet et a avoué avoir drogué et tué les jeunes garçons, ainsi que bu leur sang dans certains cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.