Burkina Faso: les terroristes libèrent des agents de santé et leur chauffeur

Les agents de santé et leurs chauffeurs kidnappés il y a quelques jours par des hommes armés, au Burkina Faso, sont désormais libres de leur mouvement. Ils ont été libérés, selon la presse locale.

Le dimanche 10 octobre dernier, un infirmier de Nadiagou, son collègue nutritionniste et leur chauffeur ont été enlevés sur l’axe Diapaga-Fada alors qu’ils étaient en mission. Les 2 agents de santé et leur chauffeur sont libres, a appris Oméga de sources locales. « Nous sommes dans la joie d’apprendre cette nouvelle, nous rendons grâce à Dieu », a commenté un collègue des ex-otages.

Les enlèvements sont devenus monnaie courante au Burkina Faso. Mi-juin, le Directeur provincial de l’eau et de l’assainissement de la Tapoa, un instituteur et un agent de l’Organisation non gouvernementale (ONG) Plan Burkina sont portés disparus, dans l’Est du pays. Le 27 avril dernier, deux journalistes espagnols, accompagnés par un militant écologiste irlandais, réalisant un documentaire sur la lutte contre le braconnage dans cette même région de l’est du pays ont été enlevés avant d’être exécutés par des individus armés non identifiés.

La situation sécuritaire qui perdure depuis 2015 dans le pays a contraint plus de 1,3 millions de personnes à fuir leurs villages. Mais, la nomination d’un nouveau chef d’état-major et la réorganisation du dispositif militaire en vue fait miroiter des espoirs aux hommes intègres dans la lutte contre le terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.