Attaque en Norvège: au moins cinq personnes tuées par un individu armé d’arc et de flèches

Un ressortissant Danois de 37 ans a été arrêté en lien avec le meurtre de cinq personnes avec un arc et des flèches et d’autres armes dans la ville norvégienne de Kongsberg mercredi soir.

Au moins cinq personnes ont été tuées mercredi soir par un individu armé d’arc et de flèches en Norvège. Les forces de polices ont mis la main sur un homme d’origine danoise qui serait le principal suspect de ces meurtres. Selon la police, l’homme, non encore identifié, est un musulman converti et était connu des services de police.

« Il y avait des inquiétudes concernant la radicalisation (…) ces rapports ont fait l’objet d’un suivi », a déclaré le chef de la police régionale Ole Bredrup Saeverud, ajoutant qu’il était trop tôt pour dire qu’il s’agissait de terrorisme.

L’attaque est la plus meurtrière du pays depuis 2011, lorsque l’extrémiste d’extrême droite Anders Behring Breivik a tué 77 personnes dans un camp de jeunes. « Nous n’avons eu aucun rapport à son sujet en 2021, mais plus tôt », a déclaré Saeverud. « Nous sommes relativement sûrs qu’il a agi seul », a-t-il ajouté.

Un avocat du suspect a déclaré « qu’il explique en détail et qu’il parle et coopère avec la police ». La police a été appelée au sujet des attaques mercredi soir à 18h13, obtenant des informations faisant état d’un homme portant un arc et des flèches.

Le suspect a été arrêté plus de 30 minutes plus tard, à 18 h 47, après avoir échappé à une première tentative de la police de l’arrêter, ce qui a suscité des questions du public sur les raisons pour lesquelles cela a pris autant de temps. Les victimes, quatre femmes et un homme, étaient tous âgés de 50 à 70 ans. Deux autres personnes ont été blessées dans les attaques, mais ont survécu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.