Togo: 02 cantons décident de se rattacher à la République du Bénin

Deux (02) cantons de la République du Togo décident de se rattacher à la République du Bénin. Dans une déclaration rendue publique ce mardi 14 septembre 2021, les représentants des populations des deux localités (Badin et Kamina) ont énuméré les raisons de leur décision.

Les populations de Badin et de Kamina, dans la préfecture de l’Est-Mono ne veulent plus appartenir au territoire togolais. C’est ce qu’il convient de retenir de la déclaration de leurs représentants. « Le drapeau béninois a flotté en territoires togolais mardi, précisément dans les cantons de Badin et de Kamina. En colère, les populations du milieu préfèrent devenir béninoises », rapporte le média togolais Togobreakingnews. Ils ont hissé le drapeau béninois au tronc d’un arbre, accompagné de la déclaration de rattachement au Bénin.

---Publicité---

Rich results on Google's SERP when searching for 'cantons'
Le drapeau béninois et la déclaration. @Togobreakingnews

Selon les raisons évoquées dans la déclaration, ces deux localités ont décidé de se rattacher au Bénin pour exprimer leur mécontentent. Les populations se disent délaissées et abandonnées par les autorités togolaises. Elles dénoncent principalement l’inexistence d’infrastructures socio-communautaires, l’absence d’un chef (dont le décret de nomination est attendu depuis 2010), l’absence d’un lycée agricole, alors qu’ils sont dans une zone de forte production agricole.

Les populations de Badin et de Kamina s’offusquent également contre la non promotion des cadres de leurs milieux. « Aucun natif de la zone n’a eu la chance d’être promu inspecteur, proviseur, ambassadeur, directeur de cabinet ou ministre, pourtant la zone regorge de beaucoup de talents », lit-on dans la déclaration.

C’est donc face à toutes ces difficultés que les populations ont décidé de demander l’intégration de leurs localités au Bénin. « Au regard de tout ceci, la population des cantons de Badin et de Kamina ont décidé ce 14 septembre 2021 de proclamer solennellement notre rattachement à la République du Bénin, pays voisin où nos populations se tournent le plus souvent non seulement pour vendre leur récolte, mais aussi acquérir les biens de premières nécessités », a fait savoir le représentant des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.