» Nous devons résolument investir dans l’agriculture africaine », Lionel Zinsou

Le développement de l’agriculture est une réponse à l’éradication de la faim et de la pauvreté dans le continent noir. C’est la voie indiquée à l’ex premier ministre béninois, Lionel Zinsou aux dirigeants africains.

Dans une tribune exploitée par LNT, le banquier d’affaire et ex premier ministre béninois affiche sa conviction sur le fait que la résolution de la faim et de la pauvreté en Afrique passe résolument par le développement agricole.

---Publicité---

A lire aussi: Bénin: Covid19: la vaccination rendue obligatoire à tout le personnel du PAC

 » Nous devons résolument investir dans l’agriculture africaine « ; affirme avec conviction le patron de PAI Partners.

En dehors de l’agriculture, le banquier d’affaires invite les autorités et gouvernants africains à faire de l’investissement dans la jeunesse, une priorité.

Accompagner les petits exploitants …

Les populations africaines vont atteindre en 2050 plus de 2,2 milliards d’habitants. Une croissance perçue par le franco-béninois comme une opportunité mais également un défi pour les gouvernants africains.

Pour atteindre la suffisance alimentaire face au défi que constitue cette population, Lionel Zinsou préconise l’accompagnement des petits exploitants.

C’est cela qui permettra d’atténuer, explique-t-il les menaces que constituent la poussée démographique sur la stabilité des systèmes alimentaires de la région.

« Nous devons opérer un revirement sans plus tarder ; les dirigeants des secteurs public et privé doivent donner la priorité au financement de l’agriculture et élaborer des plans pour réduire les risques dans ce secteur« , recommande le financier pour qui le moment est venu de mettre davantage de capitaux entre les mains de nos petits exploitants agricoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.