Le Bénin ambitionne siéger au Conseil des droits de l’homme de l’ONU

Le Bénin sera candidat au conseil des droits de l’homme de l’ONU pour partager ses expériences de protection et de promotion des droits humains. L’annonce a été faite lors de la 76ème session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unis qui s’est tenue par visioconférence à New-York le vendredi 24 Septembre 2021.

Le Bénin a participé le vendredi 24 Septembre dernier à la 76 ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies qui s’est tenue par visioconférence à New-York. Empêché, le président Patrice Talon s’est fait délivrer son discours par la vice-présidente, Mariama Chabi Talata.

Dans le discours du président de la République lu par la vice-présidente, il est annoncé la candidature du Bénin au conseil des droits de l’homme de l’ONU. Le Bénin estime en effet qu’il a réalisé des progrès sensibles, palpables et concrets ces dernières années en matière des droits humains.

Fort de cette avancée, la République du Bénin estime qu’elle a le mérite pour siéger à l’instar d’autres nations au conseil des droits de l’homme de l’organisation des Nations Unis au titre de la période 2022-2024. Le pays souhaite apporter ses expériences dans le domaine de la promotion des droits humains.

Quid du conseil des droits de l’homme de l’ONU ?

Le Conseil des droits de l’homme est un organe intergouvernemental du système des Nations Unies, composé de 47 États qui ont la responsabilité de renforcer la promotion et la protection des droits de l’homme autour du globe.

Le siège du Conseil est au Palais des Nations à Genève, en Suisse. Son secrétariat est assuré par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme. La présidente du Conseil depuis le 15 janvier 2021 est la Fidjienne Nazhat Shameem Khan.

Sa création est décidée après le Sommet mondial des Nations unies de septembre 2005 et la résolution 60/251 de l’Assemblée générale du 15 mars 20066dont le brouillon est présenté par le diplomate suédois Jan Eliasson, et fait du Conseil un organe subsidiaire de l’Assemblée générale, avec la première élection organisée le 9 mai 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.