La Russie dévoile son système anti aérien S-500 «capable de détruire les armes hypersoniques»

Les forces armées russes ont été renforcées d’une nouvelle arme anti aérien supersonique. Jeudi, le pays a dévoilé son système de missiles antiaériens, qui, selon elle, peut détruire tous les missiles hypersoniques occidentaux entrant, y compris ceux dans l’espace proche.

Le nouveau système S-500, baptisé Prometheus, est destiné à remplacer les systèmes de missiles A-135 et S-300 et à compléter les systèmes S-400. Selon le vice-Premier ministre russe Yuri Borisov, à propos du système de missiles, « les tests d’État viennent de s’achever et les premières livraisons du système (S-500) ont commencé ». Le S-500 Prometheus à la pointe de la technologie a été livré aux troupes pour la première fois cette semaine, a déclaré le Kremlin.

Borisov a déclaré que la Russie exportera plus tard le système, en commençant probablement par l’Inde, mais « pas dans les prochaines années ». Le S-500 est conçu pour attaquer les missiles hypersoniques et les avions jusqu’à une vitesse de 11 875 mph ainsi que les véhicules aériens sans pilote. La défense aérienne contre la guerre électronique et les systèmes aéroportés d’alerte précoce et de contrôle figurent également dans le nouveau système.

Le général de division Sergei Babakov, commandant des troupes russes de défense antimissile, a déclaré plus tôt cette année, que « le système de défense aérienne S-500 est capable de détruire les armes hypersoniques de toutes les modifications, y compris dans l’espace proche, en plus des cibles aérodynamiques et balistiques, il est possible de dire avec certitude que ce système est unique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.