Javier Tebas: « Le Real Madrid a l’argent pour recruter Mbappé et Haaland »

Alors que le Real Madrid a échoué à recruter Kylian Mbappé cet été, le président de la Liga, Javier Tebas, estime que le club madrilène a les moyens pour enrôler l’attaquant français la saison prochaine, ainsi que le cyborg norvégien Erling Haaland.

Malgré l’implication personnelle de Florentino Pérez, le Real Madrid a échoué dans sa quête de recruter Kylian Mbappé cet été. Face aux doubles offres des Merengues pour tenter de s’attacher les services du prodige français, le PSG a opposé un « non » ferme. Une position tranchée des Parisiens qui sont restés inflexibles sur le cas de leur joueur. Quitte à le perdre dans moins d’un an, le Français arrivant en fin de contrat en juin 2022.

---Publicité---

Mais pour Javier Tebas, le président de La Liga, le Real Madrid a les moyens de se payer le joueur de 22 ans alors que le PSG multiplie depuis des semaines les tentatives pour convaincre sa star de rempiler avec les Rouges et Bleus. Le dirigeant espagnol voit également Florentino Pérez renforcer l’attaque de la Casa Blanca avec le buteur de Dortmund, Erling Haaland.

« Le Real a vendu pour 200 millions d’euros de joueurs. Ils ont l’argent pour recruter Mbappé et Haaland ensemble. Le Real n’a pas perdu d’argent et en plus il a vendu des actifs », a lâché le dirigeant espagnol lors de la semaine de l’intégrité du sport, dans des propos rapportés par AS.

« Ils préfèrent gagner la Ligue des champions et perdre un milliard »

Le recrutement de Lionel Messi par le PSG cet été a également été évoqué par Javier Tébas, qui pense que le club parisien n’hésiterait pas à ruiner le football si cela lui permettrait de gagner la Ligue des champions. « Ce qui n’est pas compréhensible, c’est que quelqu’un qui perd 400 millions et qui a 500 millions de masse salariale puisse refuser des offres comme celles pour Mbappé, a pesté le dirigeant espagnol. Les règles de contrôle en France sont défaillantes, elles se sont ouvertes pour nuire au marché européen. Le système de l’UEFA est erroné. Nous faisons l’inverse de ce qu’il faudrait faire. Il faut faire venir des investisseurs, mais pas avec des apports illimités et des pertes constantes. Dans un autre secteur, cela ne serait pas autorisé« .

Et de lancer une dernière pique aux dirigeants parisiens: « Ils préfèrent gagner la Ligue des champions et perdre un milliard. Comme ça, ils rendent leurs supporteur heureux en gagnant la Ligue des champions, mais ils ruinent le football. C’est très dangereux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.