Guinée: que retenir de la première étape de la rencontre entre Mamady Doumbouya et partis politiques

Les pourparlers annoncés par les nouvelles autorités de la Guinée, pour ficeler les bases de la transition politiques ont démarré ce mardi. Le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya a rencontré les leaders des partis politiques et à lancé un appel à l’union et au synergie d’action pour une transition apaisée et réussie.

« Bâtir une Guinée nouvelle », c’est la vision du nouvel homme fort de Conakry. Face aux leaders des partis politiques ce mardi 14 septembre, il a lancé un appel aux forces vives de la nation guinéenne. Mamady Doumbouya voudrait que tous les fils et filles de la Guinée apportent leur pierre à l’édifice de la construction d’une transition réussie.

---Publicité---

A lire aussi: Guinée – Fermeture des frontières: Mamady Doumbouya prend le contre-pied de Alpha Condé

Au terme de la réunion, les principaux acteurs de la vie politique de la Guinée, ont livré leur impression. Pour le président de l’Union des forces républicaines (un parti politique qui existe depuis 1992, et se situe dans l’opposition au président guinéen), Sydia Touré, il y a une volonté sereine d’accompagner les militaires dans le processus de la transition.

« Nous avons pu écouter le colonel Doumbouya et nous avons aussi écouté la salle. Ce qui ressort de ça, ce qu’il y a une volonté commune de toutes les forces vives de Guinée à accompagner cette période de transition pour que cela puisse nous permettre de bâtir une Guinée nouvelle qui peut-être une Guinée gagnante. Donc dans l’ensemble nous avons décidé de l’accompagner », a déclaré le leader de l’UFR.

A lire aussi: Guinée: Umaro Sissoco Embaló annoncé à Conakry pour rencontrer Alpha Condé

Farouche opposant du président déchu, Cellou Dalein Diallo, de l’UFDG, dit être réconforté d’apprendre que personne ne sera exclue, et que les propositions qui seront faites, et qui sont cohérentes avec les intérêts supérieurs de la nation, seront prises en compte. « On va retourner dans les états-majors et nos alliances respectives pour essayer de formuler par écrit notre vision, nos propositions que nous allons soumettre aux nouvelles autorités », a-t-il déclaré, ajoutant: « On va voir comment nous retrouver avec d’autres coalitions qui le souhaitent pour pouvoir harmoniser nos positions par rapport à ces propositions que les partis politiques devraient faire à l’attention du CNRD ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.