Guinée: l’opposition publie une liste noire de gens à exclure de la transition

L’opposition guinéenne a publié ce vendredi, une liste de plusieurs personnes dont elle réclame l’exclusion des affaires publiques et de la transition.

Une centaine de personnes sont dans le collimateur de l’opposition guinéenne. La coalition auteure des mobilisations contre le troisième mandat du président déchu, Alpha Condé, a publié ce vendredi, une liste d’une centaine de personnes dont elle réclame l’exclusion des affaires publiques et de la transition.

A lire aussi: Insécurité dans le Golfe de Guinée: échange entre Faure Gnassingbe et le commandant de l’Africom

Sur la liste, figure entre autres, l’ex-Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et l’ex-ministre de la Défense Mohamed Diané, des commandants de police et de gendarmerie, des juges, dont le président de la Cour constitutionnelle, des procureurs, des gouverneurs et préfets. « On les considère comme étant des présumés auteurs ou co-auteurs du putsch constitutionnel« .

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), coalition de mouvements politiques et de la société civile, accusent l’ensemble des personnes figurantes sur leur liste noire d’avoir permis à M. Condé d’obtenir un troisième mandat controversé en octobre 2020 à la tête de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Ils sont passibles de poursuites « devant une juridiction compétente de l’Union africaine » (UA), a déclaré un des dirigeants du FNDC, Ibrahima Diallo, lors d’une conférence de presse. Selon la coalition, la liste sur laquelle figure les noms sera remise au colonel Mamady Doumbouya qui a mené le coup de force militaire contre Alpha Condé, le dimanche 5 septembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.