Covid-19 au Bénin: prorogation de l’inscription des PME pour l’assistance financière de l’État

Les petites et moyennes entreprises affectées par la Covid19, disposent encore plus de temps pour leur inscription en vue de bénéficier de l’assistance financière de l’Etat.

Précédemment fixée pour le 16 Septembre, l’inscription en ligne pour bénéficier du fonds de 19 Milliards de francs cfa est mobilisé pour les appuyer financièrement afin de les aider à survivre et à être compétitives malgré la crise prendra désormais fin le 1er Octobre.

A lire aussi: Bénin: une décision de justice fait plusieurs sans-abri à Adjagbo

Pour bénéficier de ce fonds, il faut s’inscrire sur la plateforme www.mesurescovid.finances.bj.

Mais le gouvernement a décidé d’une prorogation de délai et permettre aux retardataires de se mettre au pas.

Cette seconde phase du programme d’aide aux entreprises bénéficie du soutien de la Banque mondiale et concerne tous les secteurs d’activités.

Les conditions d’accès au financement …

Pour bénéficier du fonds Covid19, la petite et moyenne entreprise postulante doit remplir certains critères.

Le fonds concerne les entreprises formelles et informelles ayant entre 3 et 9 employés pour les promoteurs de micro-entreprises et 10 à 49 employés pour les petites entreprises.

Ces entreprises doivent être nées avant le 1er janvier 2021 pour justifier qu’elles ont subi de plein fouet les impacts néfastes de la pandémie de Covid-19. 

Le soutien financier qui leur sera accordé est constitué d’un montant fixe versé à l’entreprise et d’un variable à payer à l’employé.

La micro-entreprise bénéficiera d’une aide fixe de 56.000 FCFA plus une aide variable de 25.000 FCFA par employé.

Quant à la petite entreprise, elle bénéficiera de 279.000 FCFA plus un montant variable de 25.000 FCFA par employé.

Il sera alloué aux entreprises informelles, un montant forfaitaire de 67.000 FCFA.

Par ailleurs, la micro et petite entreprise du secteur formel doit être reconnue par le fisc, disposer d’un Identifiant fiscal unique (IFU) et d’un dossier complet.

Pour  la micro et petite entreprise du secteur informel, il leur suffit juste de remplir un formulaire de référence, de disposer de papier d’identité, et d’être reconnu par les faîtières.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.