Covid-19 au Bénin: les doléances du Synpadjat suite à la suspension des activités culturelles

Touchés par la suspension des activités culturelles et festives, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, les prestataires, animateurs et DJ de l’Atlantique, réunis au sein du Synpadjat-Bénin demande un accompagnement du gouvernement.

En cette veille de la rentrée scolaire, les acteurs de l’événementiel du département de l’Atlantique appellent le Chef de l’Etat au secours. Selon Narcisse Aguiadaho, Secrétaire général du syndicat des prestataires, animateurs et DJ de l’Atlantique (Synpadjat-Bénin), les animateurs et DJ sont livrés à eux-mêmes, parce que ne pouvant plus exercer leurs activités.

---Publicité---

A la suite de la suspension de leurs activités, les Dj et animateurs implorent la clémence du Président de la République pour la prise de mesures d’accompagnement en leur faveur. « Nous DJ, nous demandons la faveur du Chef de l’Etat pour la prise d’une mesure d’accompagnement pour nous permettre de survivre et préparer la rentrée scolaire de nos enfants », a plaidé le syndicat. Le syndicat souhaite également rencontrer le président Patrice Talon pour exposer ses doléances de vive voix.

En suspendant les activités culturelles et festivités, le gouvernement estime que ces activités constituent des occasions pour une propagation rapide du Coronavirus. Depuis l’avènement de la pandémie, cela fait la deuxième fois que le secteur de l’événementiel est touché par une mesure restrictive.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.