Burkina Faso: plusieurs terroristes tués et des zones de refuges détruites au centre-nord du pays

Un détachement de l’armée burkinabé a repoussé une attaque des groupes armés au centre-nord du Burkina Faso, le samedi 4 septembre. Plusieurs terroristes ont été tués, selon l’armée.

Une unité d’intervention de Kaya est intervenue pour sécuriser la localité de Goinga le samedi 4 septembre, suite à un débarquement d’individus armés. Cette intervention, a permis de neutraliser plusieurs terroristes et de détruire leur zone refuge ainsi que de la logistique. Selon l’armée, un engin explosif improvisé a été découvert par une unité de gendarmerie dans les environs de Bouna dans la même journée. L’engin a été détruit par les équipes spécialisées qui sont arrivées sur place, précise le communiqué de l’armée.

A lire aussi: Burkina Faso: une attaque repoussée et un terroriste abattu au centre-nord du pays

« Un accrochage a eu lieu entre le 36e Escadron de Gendarmerie Mobile et des individus armés à hauteur du village de Gorebale », ajoute le communiqué. Le bilan fait état d’un blessé parmi les gendarmes et 03 terroristes neutralisés. Du matériel, dont de l’armement et des munitions a pu être récupéré par les gendarmes.

Il y a quelques semaines, le gouvernement burkinabé a annoncé le décès de quarante-sept personnes dont trente civils, quatorze soldats et trois supplétifs de l’armée, lors d’une attaque menée par des jihadistes présumés contre un convoi militaire escortant des civils, dans le nord du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.